Dérnieres articles
Top
Voyages airsh3a / Top voyage  / Déprime de retour de voyage : mon guide contre le blues du voyageur

Déprime de retour de voyage : mon guide contre le blues du voyageur

Près chacun de mes longs voyages, le retour a toujours été un petit moment que j’appréhendais. Je savais que passés les premiers jours et les retrouvailles, cela risquait d’être difficile.

D’ailleurs, l’intensité de cette période est peut-être proportionnelle à la durée de la périodedurant laquelle vous avez échappé au mur. Tiens, cela me fait penser aux séparations amoureuses. Ne dit-on pas que la difficulté de celle-ci est fonction du temps passé avec l’autre ?

Je dois tout de même dire que ces périodes ont été un peu plus faciles à vivre à chaque fois, à chaque retour. L’expérience aide sans doute.

Autant vous le dire tout de suite, évidemment, il n’y a pas de solution miracle ou de petites pilules bleus pour faire passer…la pilule du retour de voyage. Niet, nada, nothing.

Ne partez pas pour autant ! Je vais quand même vous donner quelques pistes pour mieux gérer le retour. L’occasion d’en discuter entre nous.

C’est un avantage de rentrer juste avant l’été ou pendant l’été. Déjà, il fait (normalement) , beau et chaud. Aussi, vous n’aurez peut-être pas le changement thermique à gérer. Peut-être, vous aurez un peu l’impression d’être dans la continuité.

Le soleil, c’est bon pour l’humeur, c’est prouvé. L’être humain est fait pour la lumière, pas pour l’obscurité. Pourquoi croyez-vous qu’en Bretagne, on boit beaucoup ?

L’été, c’est le mois des vacances en France. Tout le monde a cela en tête. Les Français se plaignent en général moins à l’approche de l’été et des vacances non ? Quoiqu’en ce moment…

Sorry, the comment form is closed at this time.